Gander Islands, Terminal de Gander (diptyque)

Date :
2017
Déscription :

Gander Islands est un corpus vidéographique comprenant une monobande (Island, Lyle), un diptyque (Gander Terminal – diptyque) et un triptyque (Gander terminal – triptyque) qui mettent en relation deux lieux insulaires soit le terminal international de l’aéroport de Gander et les studios d’artistes de Fogo Island Arts sur L’Ile Fogo à l’ouest de la côte Terre-neuvienne. Quoiqu’isolés ces deux lieux ont une portée internationale dans deux temporalités différentes.

À quatre heures de route de St-John’s, à Gander, un aéroport moderne est aménagé à la fin des années cinquante avec du mobilier de designers influents de l’époque : des chaises de Ray et Charles Eames, de Robin Bush, une murale moderne commandée au peintre canadien Kenneth Lochhead, un plancher de terrazzo rappelant les toiles de Mondrian – ce choix stratégique avait pour but de présenter une image progressiste du Canada. Arrêt nécessaire pour le ravitaillement en essence, Gander fut une plaque tournante dans cet espace-temps aéroportuaire pour de nombreux voyageurs internationaux qui devaient y transiter. L’imposant lounge de la zone internationale est aujourd’hui presque inoccupé, seuls y transitent les forces armée américaines et quelques dignitaires avec leurs avions privés. Si l’on qualifie aisément les aéroports contemporains comme des emblèmes de non-lieux, l’aéroport de Gander se démarque par le design qu’il abrite, donnant au lieu l’impression d’un musée trop grand, situé dans une autre zone temporelle.

Le diptyque nous présente une salle en retrait du lounge, soit la salle des fumeurs. Lors du tournage, déposée au sol, une bouteille à peine entamée d’une boisson verdâtre, avec une étiquette d’écriture arabe – rappelant l’utilisation du lieu par les soldats américains en transit en provenance ou au départ d’une mission. Présence discrète que viennent ponctuer des autocollants de diverses forces tactiques placés ça et là dans le terminal. Les deux images qui défilent en synchronicité sont proches d’une dérive, d’une rêverie, état second d’un-e hypothétique occupant-e.


Spécifications : 
HD Vidéo avec son, 8 min. 49 sec.
Crédits : 
Caméra : Etienne Boilard et Myriam Yates ; Étalonnage : Patric Lacasse ; Audio : Frédéric Dutertre et Myriam Yates
Remerciements : 
Directeur exécutif de l'aéroport de Gander, M. Reg Wright et commissionnaires
Soutien : 
Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des arts du Canada, Sodec

Expositions
Gander - Islands (solo)
11 janvier au 10 mars 2018
DAZIBAO, Montréal
?
Gander Islands, Terminal de Gander (diptyque),
?
Gander Islands, Terminal de Gander (diptyque),
?
Gander Islands, Terminal de Gander (diptyque),
?
Gander Islands, Terminal de Gander (diptyque),
?
Gander Islands, Terminal de Gander (diptyque),
?
Gander Islands, Terminal de Gander (diptyque), à Dazibao
?
Gander Islands, Terminal de Gander (diptyque), à Dazibao
?
Gander Islands, Terminal de Gander (diptyque), à Dazibao
?
Gander Islands, Terminal de Gander (diptyque), à Dazibao
?
Gander Islands, Terminal de Gander (diptyque), View at Dazibao

Spécifications : 
HD Vidéo avec son, 8 min. 49 sec.
Crédits : 
Caméra : Etienne Boilard et Myriam Yates ; Étalonnage : Patric Lacasse ; Audio : Frédéric Dutertre et Myriam Yates
Remerciements : 
Directeur exécutif de l'aéroport de Gander, M. Reg Wright et commissionnaires
Soutien : 
Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des arts du Canada, Sodec

Expositions
Gander - Islands (solo)
11 janvier au 10 mars 2018
DAZIBAO, Montréal